Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • : Jacques Borie, secrétaire général de Europe - Liberté et coordinateur du Front de Gauche Evry et agglomération.
  • Contact

Qui suis-je?

46 ans, père de famille, je suis responsable dans un restaurant.

Mon engagement politique est motivé avant tout par la lutte contre toutes les formes d'injustice et  le combat écologique, devenu primordial.

Je suis président d'une association franco-asiatique.

Mon parcours

Ancien membre d'Amnesty international, je me suis vite rendu compte que l'associatif avait des limites, d'où mon engagement politique.

Je me suis engagé en 1998 au Parti Radical de Gauche, qui revendique des idées qui me sont chères : humanisme, laïcité et fraternité. J'y ai exercé quelques fonctions : Vice-président de la fédération des Hauts de Seine, Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts de Seine, membre du comité directeur à trois reprises, animateur du cercle de Bezons dans le Val d'Oise puis du cercle de la communauté d'agglomération d'Evry dans l'Essonne. Candidat aux municipales à Colombes (92) et aux élections cantonales à Juvisy (91) en 2001. J'ai été aussi sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. Engagé ensuite comme "permanent" au siège national du PRG, j'ai pu me rendre compte que nos partis politiques traditionnels ne correspondaient pas à l'éthique morale qui devrait prévaloir lorsque l'on prétend vouloir servir l'Etat. Heureusement j'ai aussi rencontré des élus de terrain sincères mais ceux là restent dans l'ombre...

Après un rapide passage décevant à "La France en Action" où l'on m'avait pourtant confié des responsabilités (délégué régional Ile de France), j'ai décidé avec quelques amis, de créer un nouveau parti politique qui tient compte des valeurs qui me sont chères.

Candidat aux présidentielles en 2007, je n'ai pu réunir les signatures nécessaires pour pouvoir me présenter à ce scrutin.
Contacté par Europe Démocratie Espéranto, j'ai accepté d'être tête de liste pour les élections européennes dans le Nord-Ouest afin de de défendre la démocratie linguistique et au sein de l'Union Européenne.

Candidat aux élections sénatoriales de 2011 pour la liste "Collectif des Démocrates Handicapés et Europe - Liberté" dans la circonscription des Français de l'étranger.
Candidat à la candidature à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par Europe - Liberté.

Secrétaire Général de Europe - Liberté, je fus également coordinateur du Front de Gauche Evry et de son agglomération entre octobre 2012 et mars 2014.

Au élections européennes de mai 2014 je participerais de nouveau, avec Europe - Liberté, aux listes présentées par Europe Démocratie Espéranto

 

 

Dons

Pour soutenir la campagne de Jacques Borie

Faites vos dons à l'ordre de Europe - Liberté

Chèque à envoyer à

Europe - Liberté

Campagne "Borie2012"

3 allée de la prédecelle

78720 Cernay la Ville

Pages

Catégories

20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 12:13

le-parisien-oct-2012.jpg

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 15:40
Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 10:41

Jacques Borie se rallie au Front de gauche

Il est évryen et a 46 ans. Celui qui s’était déclaré en mai dernier pour être candidat Europe Liberté à la présidentielle jette l’éponge. Il se range derrière la candidature d’un autre Essonnien, celle de Jean-Luc Mélenchon.

 Nous vous parlons depuis plusieurs mois de la candidature de Jacques Borie, pour le mouvement Europe Liberté, à l’élection présidentielle de 2012. L’ancien candidat sur les listes Europe Démocratie Espéranto pour les élections européennes et habitant d’Évry renonce finalement à se présenter. Jacques Borie a choisi de participer à la dynamique du Front de gauche pour ce scrutin. Il s’en explique pour Essonne Info.

Essonne Info : vous annoncez aujourd’hui rejoindre le Front de gauche pour le scrutin présidentiel, comment expliquez-vous votre démarche ?

Jacques Borie : ma démarche est simple. N’ayant pas réussi à avoir les cinq cents parrainages d’élus, j’ai étudié les programmes des différents candidats. Celui du Front de gauche étant très proche du nôtre, nous avons décidé au sein d’Europe Liberté de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Essonne Info : où en était votre candidature, son dynamisme, ainsi que la recherche de parrainages ?

Jacques Borie : la recherche de parrainages (194 promesses), malgré un bon départ, s’est essoufflée après la déclaration de candidature de Nicolas Sarkozy. En effet, à partir de ce moment, les médias se sont complètement désintéressés des « petits candidats ».
Je déplore d’ailleurs que ceux-ci ne communiquent principalement que sur les trois candidats en tête dans les sondages, comme si les jeux étaient faits. J’attends avec impatience la campagne officielle avec l’égalité du temps de parole.

Essonne Info : comment va se manifester votre engagement dans cette campagne, notamment au niveau local ?

Jacques Borie : personnellement, je vais sûrement intégrer l’équipe de coordination de l’Essonne, je dois en avoir confirmation sous peu. Il est important de noter que nous n’avons rien négocié car nous ne sommes pas dans une logique de postes à tout prix. Pour preuve, un autre candidat m’avait proposé de le soutenir en échange d’une investiture aux législatives, ce que j’ai refusé.

D’autre part, pour celles-ci, je ne m’interdis pas de me présenter sous l’étiquette d’Europe Liberté.

Propos recueillis par Julien Monier

 

Essonne Info

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:13

Robert Baud renonce.

201202221519_w350.jpg

Épuisé par « des gros soucis financiers et de santé », Robert Baud a annoncé hier qu'il se retirait de la course à l'élection présidentielle. Ce comédien résidant à Toulouse, qui a obtenu petits rôles dans des films comme « Delicatessen », « Il était une fois en Amérique » ou « Les Liaisons dangereuses », avait déjà été candidat en 2007 mais avait renoncé faute de parrainage. Cette fois, il n'a même pas cherché « à aller à la pêche aux signatures ». Le candidat de l'eau, pour laquelle il réclamait une « protection vitale », a été contraint de jeter l'éponge : « J'ai été jusqu'au bout de là où je pouvais aller » explique-t-il. Robert Baud soutient désormais la candidature d'un autre petit candidat, Jacques Borie, qui lutte « contre toutes les formes d'injustice ». Il a du reste rejoint son mouvement, Europe Liberté, dont il a été nommé vice-président. « Nous travaillons ensemble sur des propositions de loi » affirme Robert Baud.

 

Ladépêche.fr

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 16:17

"LA POLITIQUE ACTUELLE ME REND DINGUE"

Même s’il consacre beaucoup de temps à la recherche des indispensables 500 signatures, Jacques Borie, candidat à l'élection présidentielle, continue à travailler. 
Depuis juin dernier, il tient le restaurant "Baya", situé rue Dussoubs, à Paris : "je fais des menus de crise à 6,90 euros, mais malgré ces prix, cela ne marche pas très fort"
Le porte-parole du "Mouvement Europe liberté", qui compte actuellement 70 adhérents et qui a déjà récolté 120 parrainages, reste lucide : "Je n’imagine pas avoir les 500 signatures, mais il faut profiter de toutes les tribunes possibles. C’est pour cette raison que j’ai été un des premiers à m’inscrire sur republiquez.com. 
Après une timide incursion à droite, Jacques Borie a pris ses quartiers de maturité au sein de la gauche: "J’ai pris ma carte au RPR en 1993, mais ça a duré six mois, j’étais trop social pour eux"
Longtemps encarté au Parti Radical de gauche, il deviendra vice-président de la fédération des Hauts-de-Seine et sous-directeur de campagne de Christine Taubira aux élections européennes de 2004, avant de décider de voler de ses propres ailes en 2007 avec Europe Liberté : "J’ai voulu développer des idées qui ne sont pas prises en compte par les autres candidats comme le fédéralisme en Europe, le développement de l’espéranto ou l’obligation pour les bénéficiaires d’indemnités de chômage de donner quelques heures à la communauté, ce qui rendrait bien service à nombre d’associations"
Jacques Borie déteste les raccourcis chers aux medias: "Je suis très agacé d’être catalogué par les médias comme le candidat de l’espéranto, car il y a bien d’autres domaines qui m’intéressent. Ce qui me rend dingue ? La politique actuelle qui monte les communautés les uns contre les autres"
Sur son blog, le candidat Borie n’hésite pas à fustiger les civilisations prétendument supérieures de Claude Guéant ou à se moquer de Nora Berra, quand elle conseille aux sans abris de rester chez eux par ces temps de froidure. Un vœu pieux que les SDF aimeraient bien mettre en pratique. 
Quant au deuxième tour de la présidentielle, Jacques Borie est clair : "Il appellera à voter pour le candidat de gauche le mieux placé".

logo-republiquez.png

http://www.republiquez.com

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 15:33

Avez-vous déjà entendu parler du parti Europe-Liberté ? Cette formation se lance dans la présidentielle emmenée par son candidat, Jacques Borie, pour défendre la mise en place d'une Europe fédérale et l''instauration du VIe République. Surtout, Europe-Liberté veut que l'Esperanto, une langue construite de toutes pièces il y a un siècle pour faciliter la communication entre personnes de différentes nationalités, devienne la langue officielle de l'Europe.

Jacques Borie le concède bien volontiers : "Je ne pense pas être au premier tour de la présidentielle. Je suis réaliste", a-t-il expliqué au JDD en décembre dernier. Un autre petit candidat vient nénamoins de se rallier à lui : Robert Baud, un sexagénaire toulousain qui s'est illustré avec un petit role dans la série "Dallas". Pas sûr que cela suffise pour autant...

 

2012 et vous

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 01:32

100 0253

 

Voici quelques liens qui parlent de la candidature de Jacques Borie.

 

Dans Le Figaro 

 

Sur Global et Local

 

Dans l'édito de A l'encre de ma plume

 

Et nous vous invitons à voter chaque jour pour Jacques Borie sur ton-vote.fr

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 14:08
Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 12:52

"L'Espéranto comme langue européenne"

Jacques Borie, candidat soutenu par Europe-Liberté.

Pourquoi se présenter? "Je porte des idées différentes qui ne sont pas défendues par les autres candidats. Nous souhaitons une Europe fédérale. Il faut que l'UE s’occupe des fonctions régaliennes des Etats, sur l’économie, la défense ou les affaires étrangères.

Je ne suis pas un professionnel de la politique - je suis restaurateur - et je souhaite incarner une morale dans ce milieu. Je suis un homme de centre-gauche même si j’ai des idées plus à gauche que les socialistes. Je suis proche des positions des radicaux mais je les ai quittés pour des raisons internes."

Vos principales mesures : "Il faut passer à une VIe République pour donner une chance à de nouvelles personnes d’être élues. Nous sommes pour le non-cumul absolu des mandats et il faut éviter la corrélation entre les entreprises privées et les élus. Arrêtons également le financement public dans les écoles privées. Le vote blanc et le vote obligatoire doivent être reconnus. La loi de séparation des églises et de l'Etat sera inscrite dans la Constitution. De plus, nous voulons que l’Espéranto devienne la langue commune européenne."

La collecte des parrainages : "Je ne pense pas être au premier tour de la présidentielle. Je suis réaliste. C’est très difficile de recueillir les signatures. Beaucoup d’élus ne veulent parrainer personne. Je suis certain que j’aurais davantage de parrainages s’ils étaient anonymes."

Lejdd.fr

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 11:54

Jacques Borie, candidat à l'élection présidentielle 2012 soutenu par Europe-Liberté.

Informations biographiques

Jacques Borie est né le 14 mai 1965. Il habite Evry dans l'Essonne (91) et est restaurateur.

Membre du Parti Radical de Gauche (PRG) entre 1998 et 2006 il fut membre du comité directeur et vice-président de la fédération des Hauts-de-Seine. C’est un ancien membre d'Amnesty international et ancien président Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts-de-Seine de 1999 à 2001, il est actuellement président d'une association franco-asiatique et président d'une association d'aide aux professionnels de la restauration. 

Electoralement, il fut sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. En 2001 il fut candidat aux cantonales, à Juvisy pour le PRG. Après son départ du Parti Radical de Gauche et un passage décevant à la France en Action, il se présente à l’élection présidentielle de 2007, mais n’obtiendra pas les 500 parrainages nécessaires.

En Octobre 2008, il est contacté par Jérémy Bizet, président de Europe – Liberté et vice président de Europe Démocratie Espéranto en vue des élections européennes de Juin 2009. Il sera désigné en novembre par Europe Démocratie Espéranto comme tête de liste pour la circonscription Nord -Ouest.

En 2010 il refonde le Comité de résistance à l'extrême droite au coté de Jérémy Bizet. En septembre 2011, il sera second sur la liste « Collectif des Démocrates Handicapés et Europe – Liberté » aux élections sénatoriales dans la circonscription des français de l’étranger.

Toujours soutenu par Europe – Liberté, il décide de ce présenter à l’élection présidentielle de 2012.

 


Mon portrait chinois politique
20 décembre 2011

 


 

EPOC : Si vous étiez une couleur ?

 Jacques Borie : Le Bleu

 

Si vous étiez un lieu ?

JB : L'Europe (fédérale) 

 

Si vous étiez un monument ?

JB : L'ossuaire de Douaumont, pour ne pas oublier (monument créé après la bataille de Verdun qui abrite un cloître long de près de 137 mètres avec des tombeaux pour environ 130 000 soldats inconnus, allemands et français, indéfectiblement entremêlés)

 

Si vous étiez un emblème ?

JB : L'unicode, symbole de la Paix, de la non-violence et du pacifisme.

 

Si vous étiez une institution ?

JB : L'UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture créée le 16 novembre 1945 dont le siège est situé à Paris et qui compte 195 Etats membres en 2011)

Si vous étiez une date importante ?

JB : Le 09 décembre 1905 *

 

Si vous étiez un mandat électoral ?

JB : Le mandat de Maire

 

Si vous étiez l'homme ou femme politique qui a marqué votre vie ?

JB : Jean-Marie Tjibaou (dirigeant néo-calédonien et indépendantiste kanak né en 1936 et assassiné en 1989) que j'ai rencontré en 1988 à Nouméa. Cette rencontre et celle avec le peuple kanak m'a fait comprendre la cause des minorités et les dégats de la colonisation.

 

Si vous étiez l'homme ou la femme politique d'avenir pour le pays ?

JB : Je ne vois pas actuellement de personnalité ayant la stature d'un Mitterrand, par exemple. Seul Jean-Luc Mélenchon a, me semble t'il, une vision d'avenir, un chemin vers l'espérance de temps meilleurs

 

Si vous étiez votre principal opposant politique ?

JB : L'extrême droite et la droite extrême

 

Si vous étiez une victoire électorale ?

JB : Le 10 mai 1981 *

 

Si vous étiez une défaite électorale ?

JB : Le 21 avril 2002 *

 

Si vous étiez un slogan ou une citation politique ?

JB : "Aucune race n'a le monopole de la beauté, de l'intelligence, de la force" (Aimé Césaire - poète et homme politique martiniquais né en 1913 et décédé en 2008)

 

Si vous étiez une loi (votée ou à voter) ?

JB : La Déclaration des Droits de l'Homme

 

Si vous étiez une cause pour laquelle vous militeriez ?

JB : Que la Loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat soit inscrite dans la constitution afin que celle-ci ne soit plus vidée de son sens à coup d'amendements ou de jurisprudences et pour que la République soit réellement indivisiblement laïque

 

Si vous étiez votre prochain défi électoral ?

JB : Une victoire de la gauche en 2012

 

Et si vous avez envie faire partager à nos lecteurs un point de vue, une idée, un projet , nous vous laissons une “tribune blanche” :

M.Jacques Borie n'a pas souhaité pour le moment rédiger une tribune blanche.

 

* Le 09 décembre 1905 est la date de l'adoption définitive de la loi dite de la séparation des Eglises et de l'Etat du socialiste Aristide Briand. Cette loi marque l’achèvement d’un affrontement violent, qui a duré presque vingt-cinq ans et qui a opposé deux conceptions sur la place des Églises dans la société française.

 * Le 10 mai 1981 est la date de l'élection de François Mitterrand à la Présidence de la République. Pour la première fois de l'histoire de la Vème République, un socialiste est élu à la fonction suprême au second tour en recueillant 51.76% des voix face au Président sortant Valéry Giscard d'Estaing qui recueillit 48.24% des voix.

 * Le 21 avril 2002 est la date du premier tour de l'élection présidentielle qui vit l'élimination de Lionel Jospin, Premier ministre socialiste sortant, (16.18% des voix) face au Président de la République sortant Jacques Chirac (19.88%) et du candidat du Front National Jean-Marie Le Pen (16.86%). Ce soir du premier tour, Lionel Jospin surprendra par une déclaration choc : "Au-delà de la démagogie de la droite et de la dispersion de la gauche qui ont rendu possible cette situation, j’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conclusions en me retirant de la vie politique, après la fin de l’élection présidentielle ". Jacques Chirac sera finalement réélu au second tour en recueillant 82.21% des voix face à Jean-Marie Le Pen 17.79%.

logo epoc Election-Politique.com

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article