Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • : Jacques Borie, secrétaire général de Europe - Liberté et coordinateur du Front de Gauche Evry et agglomération.
  • Contact

Qui suis-je?

46 ans, père de famille, je suis responsable dans un restaurant.

Mon engagement politique est motivé avant tout par la lutte contre toutes les formes d'injustice et  le combat écologique, devenu primordial.

Je suis président d'une association franco-asiatique.

Mon parcours

Ancien membre d'Amnesty international, je me suis vite rendu compte que l'associatif avait des limites, d'où mon engagement politique.

Je me suis engagé en 1998 au Parti Radical de Gauche, qui revendique des idées qui me sont chères : humanisme, laïcité et fraternité. J'y ai exercé quelques fonctions : Vice-président de la fédération des Hauts de Seine, Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts de Seine, membre du comité directeur à trois reprises, animateur du cercle de Bezons dans le Val d'Oise puis du cercle de la communauté d'agglomération d'Evry dans l'Essonne. Candidat aux municipales à Colombes (92) et aux élections cantonales à Juvisy (91) en 2001. J'ai été aussi sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. Engagé ensuite comme "permanent" au siège national du PRG, j'ai pu me rendre compte que nos partis politiques traditionnels ne correspondaient pas à l'éthique morale qui devrait prévaloir lorsque l'on prétend vouloir servir l'Etat. Heureusement j'ai aussi rencontré des élus de terrain sincères mais ceux là restent dans l'ombre...

Après un rapide passage décevant à "La France en Action" où l'on m'avait pourtant confié des responsabilités (délégué régional Ile de France), j'ai décidé avec quelques amis, de créer un nouveau parti politique qui tient compte des valeurs qui me sont chères.

Candidat aux présidentielles en 2007, je n'ai pu réunir les signatures nécessaires pour pouvoir me présenter à ce scrutin.
Contacté par Europe Démocratie Espéranto, j'ai accepté d'être tête de liste pour les élections européennes dans le Nord-Ouest afin de de défendre la démocratie linguistique et au sein de l'Union Européenne.

Candidat aux élections sénatoriales de 2011 pour la liste "Collectif des Démocrates Handicapés et Europe - Liberté" dans la circonscription des Français de l'étranger.
Candidat à la candidature à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par Europe - Liberté.

Secrétaire Général de Europe - Liberté, je fus également coordinateur du Front de Gauche Evry et de son agglomération entre octobre 2012 et mars 2014.

Au élections européennes de mai 2014 je participerais de nouveau, avec Europe - Liberté, aux listes présentées par Europe Démocratie Espéranto

 

 

Dons

Pour soutenir la campagne de Jacques Borie

Faites vos dons à l'ordre de Europe - Liberté

Chèque à envoyer à

Europe - Liberté

Campagne "Borie2012"

3 allée de la prédecelle

78720 Cernay la Ville

Pages

Catégories

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 21:39

Il ne s'agit pas d'un toilettage des niches fiscales mais d'un simple débarbouillage. Les revenus du capital seront toujours moins taxés que le revenu du travail, c’est inacceptable. Et toujours les mêmes recettes avec les hausses du tabac et de l'alcool avec une nouveauté concernant les sodas. Les parcs de loisirs déjà déficitaires vont également se réjouir. Déjà que le français moyen à du mal à se payer des loisirs... Et bien, nous ne sommes pas sortis de l'auberge... Vivement 2012 !

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Communiqués
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:43

Dialogue social, Aide à l’emploi, chômage, Formation professionnelle, équité salariale.

 

Dans notre société, le simple fait de posséder donne droit à un revenu (intérêt d'un prêt, loyers immobiliers, dividendes d'actions,...) Le travail est la seule source de valeur.

Le revenu d'un capital ne peut qu'être le résultat du prélèvement sur le travail : le travailleur se trouve dépossédé d'une partie de la valeur qu'il produit pour celui qui ne s'est donné la peine que de posséder. Cela s'appelle l'exploitation du travail humain. Ca touche négativement plus de 30 millions de salariés et positivement une dizaine de millions d'épargnants et propriétaires.

Chiffres INSEE 2008 (avant la crise) :

2 700 000 actifs ou retraités gagnet moins de 60% du SMIC soit moins de 640 euros nets

2 500 000 entre 640 et 1073 euros nets

Avec leurs familles, cela représente 20% de travailleurs pauvres en France.

 

Voici nos propositions pour réduire ces inégalités sociales :

 

Une nouvelle législation avec une loi sur l’équité salariale

Le code du travail sera simplifié et plus flexible. Les contrats de travail, hors CDI seront majorés d’au moins 20%. Nous proposons une augmentation générale du smic de 10% en contrepartie de baisse de charges salariales ainsi qu'un smic majoré (en plus des primes de précarité) pour les CDD et intérim de 10% et de 20% pour les contrats à temps partiels afin d'inciter les entreprises à embaucher à plein temps et en CDI.

Une commission paritaire dépendant de l’inspection du travail établira l’amplitude des salaires par branches et par effectifs

Nous donnerons plus de pouvoir à l’inspection du travail et augmenterons leurs effectifs afin de leur donner les moyens d’évincer les abus et les exploitations de toute nature.

 

Limitation des licenciements

Nous instaurerons une taxe sélective sur l’emploi applicable aux entreprises bénéficiaires qui licencient

 

Revaloriser les métiers manuels

 

Promouvoir les emplois liés à l’environnement.

 

Rétablissement des emplois jeunes

 

Vers un total respect de la Loi de la part du gouvernement et des entreprises

Nous régulariserons les agents de l’Etat en regard du Code du Travail et des conventions collectives.

 

Plus d’indemnités sans contrepartie

Les indemnités chômage et autres aides seront versées contre un service minimum pour le bien de la collectivité

Transformer le RMI en revenu minimum d’activité, dont la perception sera soumise à une activité sociale, associative ou humanitaire

 

Assistance et soutien aux personnes en difficulté

Des services spécialisés seront créés pour les personnes atteintes d’handicap ou de maladie longue durée.

 

Les organismes de sauvetages en mer doivent être pris en charge par l'état.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:42

Commerce, consommation, PME-PMI-PTE, Industrie, tourisme

 

Les PME-PMI et TPE : principal axe de développement économique

Allègement conséquent des charges pour les PME-PMI et leur suppression pour les TPE pour les trois premières années d’exercice sans rétroactivité.

La création sera encouragée par la création de banques adaptées à leur développement.

Nous changerons le rôle des banques pour qu’elles soutiennent l’emploi plutôt que leurs perspectives de rentabilité financière.

 

Contrôle de la politique de marché

Nous créerons un comité d’éthique du fonctionnement de la politique de marché. Cette création permettra une régulation du marché dans le respect du développement économique et humain.

Toutes les concentrations d’entreprises (fusion, acquisition) au delà d’une certaine taille seront examinées afin d’éviter un contrôle exagéré du marché.

Nous imposerons une complète transparence des entreprises, particulièrement aux multinationales présentes dans les pays en voie de développement pour ce qui concerne les droits humains et environnementaux.

Nous proposerons un moratoire renouvelable de dix ans sur les constructions d’hypermarchés et autres grands centres commerciaux. Nous souhaitons réduire les marges des grands centres commerciaux, permettant de revoir à la hausse les revenues des producteurs, et nous souhaitons favoriser les commerces de proximités.

 

Réadapter la fiscalité et les charges sociales des entreprises

Nous modulerons l’impôt sur les sociétés en fonction du réinvestissement des bénéfices.

Une entreprise qui délocalise par confort sera sujette à une sur taxation de ces bénéfices

La loi sera modifiée pour éviter aux entreprises de se soustraire aux taxes sociales et fiscales par la domiciliation à l’étranger dès lors que son activité s’exerce en France. Nous calculerons les cotisations patronales sur l’ensemble de la richesse produite et non sur les seuls salaires.

 

Répartition équitable des profits

Nous instaurerons une part minimale en pourcentage des bénéfices réalisés par l’entreprise reversée aux salariés.

 

Soutenir et renforcer les acteurs du commerce équitable

Nous proposerons une éducation au commerce équitable qui sera protégé par une législation appropriée. Le commerce local et international doit être équitable pour tous.

Nous inciterons les entreprises au développement écologique durable et au développement des nouvelles technologies. Nous inciterons à la création de produits industriels qui durent, soient réparables ou recyclables afin de réduire les flux de matières, de déchets et d’énergie.

 

Consommation

Nous créerons un nouvel indice des prix plus conforme au panier du citoyen, en incluant plusieurs sous indicateurs

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:41

Collectivité territoriale, décentralisation, logement, transport, ville, Habitat et urbanisme

 

Adapter le transport entre les lieux de vie, la ville et le travail

Nous devrons faciliter la circulation des biens et des personnes de manière économique et peu, voire non polluante. Nous réhabiliterons le transport de marchandises par voie d’eau et chemin de fer.

 

Pour des véhicules « propres »

Nous subventionnerons les véhicules propres, inciterons à l’achat des voitures électriques et hybrides, taxerons les véhicules les plus polluants.

 

L’exemple par les transports collectifs

Notre objectif sera 100% de transport collectifs non polluants dans les 10 ans. Nous favoriserons l’emploi des transports en commun dans les villes, et ensuite nous réduirons la proportion de véhicules individuels.

 

Favoriser le recyclage

Nous réduirons la TVA sur les produits recyclés (papier, …)

 

Développer la gestion efficace des déchets

Aider la recherche

Nous réserverons une place aux PME et aux entreprises innovantes dans les contrats publics et aides à la recherche.

 

Le logement

Nous créerons une garantie mutuelle des risques locatifs pour lutter contre les discriminations locatives et l’inoccupation de logements.

Nous renforcerons la protection des locataires pour lutter contre la vente à la découpe.

Nous instaurerons l’obligation de vente annuelle de 1% du parc social pour aider les Français à devenir propriétaires.

Nous développerons des prêts bonifiés pour l’accession à la propriété pour les plus défavorisés

Permettre aux locataires de logements sociaux ayant payé pendant 15 ans leur loyer d’accéder à la propriété, à des conditions avantageuses.

Nous augmenterons les sanctions pour les communes qui ne respectent pas les obligations de mixité sociale

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:41

Contrôler les fonds publics

Nous permettrons à la cour des comptes de se porter partie civile au tribunal pour défendre les intérêts financiers de la France.

Mise en transparence intégrale de l'ensemble des réseaux et du système financiers public et privé.

Nous rendrons compte publiquement des dépenses de chaque ministère de façon transparente.

 

Contrôler les actions des élus

Nous définirons les critères essentiels permettant d’apprécier et de contrôler l’efficacité des élus de la majorité nationale (respect du programme électoral)

 

Diminuer les dépenses publiques de représentation

 

Nous supprimerons les financements publiques des partis politiques et en compensation, l’état prendra en charge toutes les dépenses électorales, ce qui sera plus équitable et moins couteux.

 

Statut de l’élu

Nous reverrons le statut de l’élu, (Contrat de travail, rémunération, assurance maladie, droit aux assedic, retraite…)

 

Limiter les cumuls de mandats

Les mandats électoraux ne pourront être renouvelé qu’une fois, les députés et sénateurs ne pourront pas diriger une assemblée territoriale et ne pourrons pas être maire d’une commune de plus de 20 000 habitants et ne pourrons pas être président d’une communauté d’agglomération, ni d’une communauté urbaine.

Tout fonctionnaire élu doit démissionner de son poste de fonctionnaire.

 

Réduire de 10 à 20% les coûts du Président, ministres, députés, sénateurs et membres du Conseil économique et social. Cette mesure symbolique sera un signal.

 

Vote et Promulgation des lois

Nous obligerons, dès lors qu’une loi est votée de promulguer le décret d’application sous les 3 mois, sous peine de sanction et de rendre immédiatement opposable cette loi.

Suppression du 49.3.

 

Suppression des procédures d'urgence pour l'adoption d'un projet de loi.

 

Elections et référendum

Nous donnerons aux citoyens le droit au référendum d’initiative populaire par le recueil d’un certain nombre de signatures vérifiables

La carte d’électeur sera délivrée automatiquement à tous les citoyens à partir de 18 ans (inscription automatique des citoyens sur les listes électorales)

Le droit de vote sera accordé, aux élections locales et régionales aux immigrés en situation régulière domiciliés depuis plus de cinq ans dans une commune.

Les votes blancs seront reconnus comme suffrage exprimé (au delà de 50% de vote blanc, annulation de l’élection) et tout citoyen devra voter sous peine de sanctions au delà de la deuxième abstention.

 

Introduire une dose de proportionnalité aux élections législatives et améliorer la représentation des scrutins.

 

Nous reconnaîtrons le droit de vote aux étrangers résidant en France dans la même commune depuis plusieurs années pour les élections municipales.

 

Ministère des Maires

Nous proposons la création d’un Ministère d'État des Maires des communes de moins de 3.000 habitants. Près de 33.000 communes sont dans ce cas, dont 20.000 ont moins de 500 habitants selon l’association des maires de France. Ce Ministre d’Etat devra obligatoirement être un maire élu par les maires eux-mêmes de ces "petites communes". Les maires de ces petites villes et villages, souvent sans « étiquette politique » et ne sont pas réellement consultés pour prendre une part active aux décisions nationales qui ont de forte répercussion localement (intercommunalité obligatoire avec la réforme des collectivités locales par exemple...). Nous souhaitons donc remédiez à cela.

 

Créer un comité de conseillers ou de dignitaires

Il sera composé de grands penseurs praticiens de différents métiers non politiciens, sans revenus fixes, donnant l’avis sur l’éthique des grands sujets de sociétés et des réformes à opérer, élus par cooptation.

 

Syndicalisme

Les syndicats devront être concertés à la préparation de toute nouvelle réforme en matière sociale.

 

Mise en transparence intégrale de l'ensemble des réseaux et de communication. A l'appui la régulation des échanges d'information et la démonopolisation des médias avec la constitution d'une Agence de Presse Autonome. 

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:39

Adaptation des charges des petites entreprises à leur réalité économique

Nous adapterons le pourcentage des charges sur les salaires au nombre de salariés. Nous privilégierons la réduction de charges sur les temps partiels.

 

Limitation des licenciements

Nous instaurerons une taxe sélective sur l’emploi applicable aux entreprises bénéficiaires qui licencient

 

Réformer la fiscalité

Nous sommes pour un impôt prélevé à la source, une taxation des plus gros salaires, une imposition plus directe et plus visible, la suppression des taxes complémentaires à la TVA sur les produits.

La TVA sera modulé en fonction des produits, de première nécessité, de la vie courante et du luxe.

Nous remettrons à plat le système d’imposition, y compris CSG et RDS, contribution diverses, tranches,...avec suppression de toutes les niches fiscales, (exception faite des investissements liés aux économies d’énergies)

Nous réviserons les crédits d’impôts pour une plus grande simplicité et pour plus d’équité. Nous supprimerons le bouclier fiscal.

Les revenus sur les opérations financières seront taxés en fonction de la rapidité des plus-values et ne pourront pas être inférieur à l’imposition sur le travail.

Tout le monde paiera un impôt, même minime

Nous reformerons la fiscalité locale pour une meilleure équité de l’assiette.

Nous créerons un pourcentage d’imposition sur les héritages en fonction de tranches de valeur des biens hérités (de 0 à 50%).

Nous réviserons et élargirons l’assiette des taxes sociales.

Nous fusionnerons l’impôt sur le revenu et les impôts locaux.

 

Réforme du financement de l’Etat

 

Nous organiserons une réforme de la gestion financière de l’état pour diminuer la dette publique et répartir différemment les ressources.

Nous bloquerons les dépenses à leur niveau actuel ; Nous renoncerons à toute baisse d’impôts tant que le budget d’Etat ne sera pas revenu à l’équilibre ; Nous emploierons les recettes exceptionnelles au désendettement de l’Etat. Nous bloquerons tout transfert de charges de l’Etat vers les collectivités locales.

 

Redonner à l’Etat le contrôle de la création monétaire

Nous légiférerons pour ne plus laisser les banques créer de la monnaie sans contrôle.

 

Relancer le rôle économique des banques

Nous inciterons les établissements financiers à jouer leur rôle dans le développement économique, avec une part de risque, envers les PME-PMI et TPE.

 

Développer les micros crédits

 

Agir avec détermination pour lutter contre les paradis fiscaux et judiciaires.

Nous interdirons le passage de marchés publics avec des firmes ayant des relations avec les paradis fiscaux et judiciaires.

Nous légiférerons pour nous donner les moyens de lutter contre l’impunité et rendre pénalement responsables les intermédiaires.

Cette création permettra une régulation du marché dans le respect du développement économique et humain.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:39

Accès à la justice pour tous

Nous inciterons à une évolution de la rémunération des avocats d’affaire pour que tout le monde puisse être assisté (rémunération en fonction des résultats)

Nous élargirons l’accès à l’aide juridictionnelle.

Nous rendrons facultative l’assistance d’un avocat en cas de divorce amiable, selon l’appréciation du juge des affaires familiales.

 

Indépendance de la justice

Le garde des sceaux est nommé par le parlement et est responsable devant celui-ci.

 

Création d'un observatoire des inégalités

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:38

Aller vers une fédération européenne.

Nous pensons que seule une Europe fédérale permettra à celle-ci de fonctionner en lui conférant plus de pouvoir politique et économique, et autoriser la BCE et les banques centrales à soutenir les investissements d’intérêt collectif. Fédéraliste : Communes/Régions/Etats/Europe, chacun ses propres compétences.

Nous souhaitons revenir pour l’élection des députés européens à un scrutin national proportionnel à court terme, puis à un scrutin européen à long terme.

 

Développer la coopération

Aide à la coopération dans un service civil humanitaire limité dans la durée, avec rapport obligatoire.

Reconnaître et respecter les minorités

 

Développer les échanges commerciaux et culturels avec les pays du sud.

 

Permettre aux pays du sud d’obtenir leur autonomie alimentaire

 

Favoriser l’éducation dans les pays du sud

 

Promouvoir la création de programme de protection environnementale au niveau mondial

 

Soutenir financièrement les pays défavorisés

Nous annulerons les dettes odieuses et la dette partout où elle est insupportable.

Nous redéfinirons la viabilité de la dette en fonction de son impact sur l’environnement et sur le respect des droits humains, et mettrons un terme aux conditions imposées par le FMI et la Banque Mondiale en matière de politique économique.

 

Assister et aider les pays en difficultés.

Nous privilégierons les aides aux associations sur place avec un contrôle de la bonne utilisation de ces fonds

 

Aucune tolérance envers les dictateurs

Tout dictateur arrivé et maintenu au pouvoir par la violence faite aux populations et par la fraude électorale sera déclaré persona non grata dans notre pays et ses biens saisis.

 

Responsabiliser les organisations mondiales

Nous souhaitons que l’OMC, le FMI et la Banque Mondiale se soumettent à des règles mondiales de responsabilité humaine, sociale, environnementale et équitable. Ces organisations devront être plus transparentes et démocratiques.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:36

Garantir la transparence et la libre circulation de l’information sanitaire

 

Eduquer les citoyens à la prévention

Nous apprendrons dès l’école l’hygiène de vie : diététique, activité physique, gestion du stress, environnement…

 

Prise en charge sociale

Nous créerons une carte de santé jeune 16-25 ans ouvrant droit à la gratuité d’une consultation avec accès à des soins adaptés

Nous donnerons la possibilité aux assurés d’élire leurs administrateurs à la Sécurité sociale.

Nous inscrirons dans la loi, le principe de l’équilibre du budget santé

Donner aux étrangers même en situation irrégulière le droit aux soins vitaux.

 

Reconnaître les médecines non conventionnelles

Nous appliquerons la résolution européenne du 9 mai 1997 reconnaissant les 7 médecines non conventionnelles dont la médecine traditionnelle chinoise, la chiropraxie, l’ostéopathie, la naturopathie, la phytothérapie, ...

 

Les praticiens

Nous donnerons la possibilité aux praticiens de s’installer librement où ils le veulent

Nous soutiendrons financièrement les médecins qui s’installent dans les régions défavorisées

Nous garantirons la liberté d’exercice pour le médecin et le thérapeute comme pour le malade à l’instar des autre pays européens

Nous transférerons à la justice ordinaire le pouvoir juridictionnel des différents ordre de santé.

 

 

Les hôpitaux et maisons spécialisées

Nous reverrons les conditions d’application des 35 heures dans les hôpitaux

Nous ouvrirons des maisons de santé coordonnant les services pour une meilleure prise en charge

Créer des dispensaires dans les zones rurales

 

Légaliser l’euthanasie

Nous permettrons, sous certaines conditions, le droit de mourir librement dans la dignité

 

Arrêter le gaspillage des médicaments

Permettre aux pharmaciens de ne délivrer que le nombre exact de médicaments prescrits.

Privilégier les médicaments génériques moins coûteux.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:36

Restauration d’une police de proximité

 

Formation et sélection accrue des policiers

Vers un métier d’assistance, d’entraide, et de prévention. Développer l’accueil dans les commissariats.

Accueillir et faciliter les dépôts de plainte

 

Développement de la prévention de la délinquance

Nous généraliserons les cellules de veilles éducatives, chargées de prendre en charge les enfants violents

Nous développerons les centres d’éducation renforcée pour les jeunes délinquants

Nous multiplierons les sanctions par le travail d’intérêt général pour donner aux juges une alternative à la prison qui entretient la spirale criminelle

Nous sanctionnerons tout acte d’incivilité.

 

Revalorisation des salaires des policiers et pompiers

 

Développer la prévention routière

Accroître la signalisation routière et les zones 30 dans les centres villes étroits.

Développer les options de stage de conduite route et ville

Moduler le montant des amendes en fonction du revenu des contrevenants au code de la route.

Réfléchir à la suppression progressive de la règle de priorité à droite et son remplacement par soit des stops, soit des feux, soit des ronds point.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article