Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • : Jacques Borie, secrétaire général de Europe - Liberté et coordinateur du Front de Gauche Evry et agglomération.
  • Contact

Qui suis-je?

46 ans, père de famille, je suis responsable dans un restaurant.

Mon engagement politique est motivé avant tout par la lutte contre toutes les formes d'injustice et  le combat écologique, devenu primordial.

Je suis président d'une association franco-asiatique.

Mon parcours

Ancien membre d'Amnesty international, je me suis vite rendu compte que l'associatif avait des limites, d'où mon engagement politique.

Je me suis engagé en 1998 au Parti Radical de Gauche, qui revendique des idées qui me sont chères : humanisme, laïcité et fraternité. J'y ai exercé quelques fonctions : Vice-président de la fédération des Hauts de Seine, Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts de Seine, membre du comité directeur à trois reprises, animateur du cercle de Bezons dans le Val d'Oise puis du cercle de la communauté d'agglomération d'Evry dans l'Essonne. Candidat aux municipales à Colombes (92) et aux élections cantonales à Juvisy (91) en 2001. J'ai été aussi sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. Engagé ensuite comme "permanent" au siège national du PRG, j'ai pu me rendre compte que nos partis politiques traditionnels ne correspondaient pas à l'éthique morale qui devrait prévaloir lorsque l'on prétend vouloir servir l'Etat. Heureusement j'ai aussi rencontré des élus de terrain sincères mais ceux là restent dans l'ombre...

Après un rapide passage décevant à "La France en Action" où l'on m'avait pourtant confié des responsabilités (délégué régional Ile de France), j'ai décidé avec quelques amis, de créer un nouveau parti politique qui tient compte des valeurs qui me sont chères.

Candidat aux présidentielles en 2007, je n'ai pu réunir les signatures nécessaires pour pouvoir me présenter à ce scrutin.
Contacté par Europe Démocratie Espéranto, j'ai accepté d'être tête de liste pour les élections européennes dans le Nord-Ouest afin de de défendre la démocratie linguistique et au sein de l'Union Européenne.

Candidat aux élections sénatoriales de 2011 pour la liste "Collectif des Démocrates Handicapés et Europe - Liberté" dans la circonscription des Français de l'étranger.
Candidat à la candidature à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par Europe - Liberté.

Secrétaire Général de Europe - Liberté, je fus également coordinateur du Front de Gauche Evry et de son agglomération entre octobre 2012 et mars 2014.

Au élections européennes de mai 2014 je participerais de nouveau, avec Europe - Liberté, aux listes présentées par Europe Démocratie Espéranto

 

 

Dons

Pour soutenir la campagne de Jacques Borie

Faites vos dons à l'ordre de Europe - Liberté

Chèque à envoyer à

Europe - Liberté

Campagne "Borie2012"

3 allée de la prédecelle

78720 Cernay la Ville

Pages

Catégories

14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 10:35

Je me suis porté candidat à la Présidence de la République en mars 2011, afin de développer des idées qui ne sont pas suffisamment prises en compte par les autres candidats de gauche.

 

Reconnaissance du vote blanc, référendum d’initiative populaire, promotion de l’esperanto comme langue commune neutre de l’Union Européenne, non cumul absolu des mandats, mise en œuvre d’un processus démocratique de la construction européenne, 6ème république, lutte contre la corrélation entre les entreprises privées et les élus, arrêt du financement public pour les écoles privées…sont quelques unes des idées que j’ai souhaité défendre.

 

Malheureusement, la censure médiatique et les pressions faites aux maires rendent impossible aux « petits candidats » de faire campagne.

 

A ce jour, nous n’avions recueillit que 194 promesses de parrainage, en 6 mois de travail acharné.

 

Par conséquent, j’ai décidé de renoncer à me présenter à l’élection présidentielle de 2012.

 

Souhaitant néanmoins continuer durant toute la campagne, faire entendre ma voix, pour servir la République, j’ai décidé de soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon et de participer, avec Europe – Liberté, à la dynamique créée par le Front de Gauche.

 

Nous estimons que Seul Jean-Luc Mélenchon a, me semble t'il, une vision d'avenir, un chemin vers l'espérance de temps meilleurs et le programme du Front de Gauche est le seul à proposer des réformes profondes et concrètes contre la domination du monde financier et de l’austérité généralisée.

 

Comme lui, notre « règle d’or » c’est « l’Humain d’abord », alors, mettons toutes nos forces derrière la candidature de Jean-Luc Mélenchon et le 6 mai 2012, faisons gagner la gauche, la France et l’Europe !

 

Jacques BORIE

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Communiqués
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 17:40

Cher Stéphane,

 

Tu as souhaité lancer un appel aux « petits candidats » à la présidentielle de 2012 afin de leurs faire part de ta proposition d’union autour de ta candidature neutre, il me semble donc logique d’y répondre.

Tu penses que cette solution est la seule. Tu mets en avant que certains « avancent une logique purement comptable consistant en un report de parrainages aveugle vers celui des candidats qui aurait déjà reçu le plus de promesses », et en effet, nous partageons ton avis, cela n’est pas une solution crédible. En effet, les élus ayant souhaité parrainer un « petit candidat », ce qui est déjà rare, l’ont fait parce qu’ils pensent que « ce » candidat « là » mérite d’être au premier tour, et par conséquent, ces élus n’apporterons pas leur parrainages au profit d’un autres au seul motif qu’il est soutenu par le candidat qu’ils parrainaient précédemment. Cette expérience avait d’ailleurs déjà été essayée. En effet, le 22 février 2007 avait été créé « l’Union des Candidats Emergents », rassemblant 8 « petits » candidats et plus de 800 promesses de parrainages. Le candidat unitaire de cette alliance, Jean-Marc Governatori n’avait pas pour autant rassemblé les 500 parrainages officiels.

 

La deuxième solution que tu rejettes est l’accord programmatique. Nous sommes d’accord que les alliances «reposant sur le mariage improbable de propositions divergentes, voire opposées» sont dangereuses et se transformeront irrémédiablement en « suicide politique ». Cependant, il faut être pragmatique, aucun des « gros candidats » n’ont un programme parfait, aucun des « petits » non plus. Nous considérons à Europe - Liberté que notre programme à des points communs et des divergences avec certains « gros ». Etre responsable, c'est pour nous d’être capable, d’aller vers celui qui tendra le plus vers nos propositions et d’essayer de faire avancer nos idées dans son programme. Cette tache sera difficile, mais c’est notre devoir, c’est le sens, aussi, de notre engagement. Nous devons faire avancé nos idées, et si d’autres les reprennent et les mettent en œuvre, nous aurons fait notre devoir, nous ne sommes pas dépositaire, ni propriétaire de nos idées, nous en sommes les porte-voix.

 

Ta candidature ce veut neutre, et souhaite uniquement représenter le vote blanc et par conséquent ces millions de sans voix. Ta démarche est légitime et respectable. Nous comprenons donc qu’il n’est pas possible pour toi d’envisager soutenir un candidat ayant un programme complet, même s’il prend position en faveur du vote blanc, cela induirait que tu cautionnes également le reste de son programme.

 

Cependant, je ne peux pas non plus, par honnêteté envers mon programme soutenir ta candidature, cela consisterai à réduire notre programme à l’unique défense du vote blanc. Nous soutenons cette idée, elle est primordiale, mais ce n’est pas la seule. Te soutenir, appellerai, si tu obtiens les 500 signatures, à voté blanc, ce que nous ne ferons probablement pas. Te soutenir n’est pas non plus selon nous la « meilleure chance de défendre nos convictions », nos convictions n’est pas d’invalidé l’élection, mais que le prochain président mette en œuvre des réformes institutionnelles profondes, une VIème république, mais aussi mène un vrai politique sociale et fiscale équitable.

 

De plus, je ne pense pas, même si tu obtiens les 500 signatures, qu'il y aura plus de 50% des français qui voterons blanc, il y a beaucoup de citoyens qui n’ont pas d’offre politique adaptée, mais n’oublies pas qu’il y a également beaucoup de citoyen convaincu, sincèrement, par tel ou tel programme. Que le vote blanc soit reconnu comme suffrage exprimé est primordiale pour représenter les français qui ne se reconnaissent pas dans les candidats présent, afin de les obliger à mieux répondre à leur aspiration, mais le but ne doit pas être d’appeler à voter blanc.

 

Enfin, comme tu l’as rappelé, le report de parrainages d’un candidat à l’autre étant très loin d’être automatique, avoir le soutien de nombreux « petits » candidats ne t’assurera pas d’avoir les 500 parrainages officiels.

 

Nous avons donc décidé, pour l’instant, avec Europe – Liberté, de maintenir ma candidature. Candidature qui n’est d’ailleurs plus une candidature individuelle, puisque j’ai reçu le soutien d’un autre « petit » candidat, Robert Baud, qui, après analyse de nos programmes respectifs, à considéré être très proche de nous et à donc décidé de nous rejoindre.

 

Te souhaitant de réussir à mener à bien ta candidature citoyenne et « porte-voix de la diversité et du pluralisme politique », reçois l’expression de toute ma considération.

 

Jacques Borie

Candidat pour Europe – Liberté à la présidentielle de 2012.

 

Appel de Stéphane Guyot sur Agoravox

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Actualité
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 17:22

 

THEME 1 - DROIT DE L'ANIMAL

 

1. Ratification de la Déclaration Universelle des Droits de l'Animal : OUI

2. Mise en application des textes de lois concernant la protection des animaux :

3. Modification du statut de l'animal, actuellement « être sensible » dans le Code rural (art 214-1) et « bien

meuble » dans le Code civil (art 528), pour la seule qualification « être sensible » : OUI

4. Enseignement éthique sur le respect du Vivant dans les formations de forces de polices et de magistrats : OUI

 

THEME 2 - ALIMENTATION, INDUSTRIE

Thème 2.1 - Élevage industriel

L'élevage intensif produit 275 millions de tonnes de viande par an. Les animaux y sont confinés, privés de la possibilité de se comporter selon leurs instincts naturels fondamentaux avant d'être transportés comme des marchandises et tués à l'abattoir.

 

1. Interdiction de mutiler les animaux (débecquage, castration de porcs, coupe des dents) : Oui, bien évidemment

2. Interdiction de l'abattage sans étourdissement préalable : Oui, bien évidemment

3. Interdiction de l'importation de viande issue d'un mode d'abattage sans étourdissement préalable : Oui

4. Abandon des élevages en batterie et des stalles : Oui, mais progressivement (malheureusement, pas le choix...).

5. Développement de l'élevage en plein air, bio : Oui. C’est une de nos priorités.

Remarque complémentaire pour les points 4 et 5 : nous envisageons de faire fluctuer la TVA entre les produits bio- élevages en batteries et les autres. (TVA entre 0 et 5% pour le bio et l’élevage en plein air, entre 20 et 25% pour le reste (de même, cette idée peut s'appliquer en faveur des petits commerçants-artisanat local et contre les grandes surfaces))

 

Thème 2.2 - Transport

La réglementation française précise que les veaux peuvent être transportés 19 heures, les moutons et les bovins jusqu'à 29 heures, les porcs jusqu'à 24 heures.

 

1. Limitation du temps de transport pour tous les animaux à 8 heures : Oui, au maximum. Cela rentre dans notre programme dans le cadre de favoriser le « produire et consommer local »

2. Interdiction du transport aérien des animaux destinés aux laboratoires : Pas d’avis, mais à priori, oui, nous sommes favorables à l'interdiction.

 

Thème 2.3 - Pêche industrielle, pisciculture

L'impact de la pêche industrielle sur les espèces marines et leurs écosystèmes est lourd de conséquences. Les piscicultures polluent énormément et les poissons y sont en surnombre.

 

1. Arrêt de toutes subventions pour la pêche industrielle : A voir (voir réponse suivante)

2. Interdiction de la pêche industrielle : Non, nous pouvons faire de l’industrielle bio et respectueuse des poissons.

3. Evolution des piscicultures en faveur du bio : OUI

 

Thème 2.4 - Gavage des oies

Le gavage est interdit, pour motif de cruauté, dans la plupart des pays de l'Union Européenne (Allemagne,Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni, Suède, Norvège et Suisse) et aussi en Israël, Californie et Argentine depuis le 01/01/2011.

 

1. Interdiction de produire et d'importer du foie gras. Application des directives (du 20/07/1998) et de la recommandation (article 16 du 22/06/1999) européennes : Non, nous pouvons néanmoins mieux encadrer sa production. De plus nous pouvons développer le gavage naturel (cela existe, il y en a un en Espagne).

 

Thème 2.5 - Alimentation végétarienne

La classe scientifique internationale reconnait que le végétarisme améliore la santé humaine et l'état de l'environnement. Les villes de Gand, Lausanne, ont instauré un jour végétarien par semaine dans les cantines scolaires, ainsi que le 2ème arrondissement de Paris.

 

1. Promotion et information objective du végétarisme et du végétalisme : Le végétarisme oui, végétalisme non

2. Instauration d'une « journée végétarienne » dans les établissements scolaires, collectivités, etc : Oui

3. Possibilité de choix de repas végétariens et végétaliens équilibrés dans la restauration collective : Oui (Mais nous ne sommes pas favorable au végétalisme)

Nous souhaitons préciser que nous sommes favorables à une meilleure information sur la surconsommation de viande et ses conséquences pour la santé et l’environnement, mais nous ne prônons pas l’arrêt de la consommation de viande, nous ne souhaitons pas une société d’interdits, mais une société de responsabilités.

 

Thème 2.6 - Fourrure, cuir, laine, soie

La production de la fourrure est cruelle, polluante et futile. Plusieurs chaînes de Prêt-à-porter françaises ont décidé de cesser la vente de vêtements et d'accessoires contenant de la fourrure animale.

 

1. Interdiction de produire de la fourrure en France (élevage) : Cette proposition n’est pas claire, on peut effectivement considérer que faire un pull en laine est de la production de fourrure.

2. Interdiction d'importer de la fourrure : Oui pour toute fourrure ayant entrainé la souffrance de l’animal.

3. Promotion des matières non animales, non polluantes : Oui

 

THEME 3 - RECHERCHE ET ENSEIGNEMENT

De plus en plus de comités scientifiques (Antidote Europe, Pro Anima, PRCM, etc) démontrent que le modèle animal n'est pas pertinent pour l'humain car aucune espèce n'est un modèle biologique pour une autre.

 

Thème 3.1 - Recherche

1. Développement d'une recherche éthique et respectueuse du Vivant (médicaments, thérapies, cosmétiques,

produits ménagers, alimentation, etc.) : Oui

2. Réorientation des crédits vers la recherche de méthodes remplaçant l'expérimentation animale : Oui

3. Révision de la réglementation européenne REACH afin d'en bannir l'expérimentation animale au profit de la culture cellulaire humaine et de la toxicogénomique : A priori oui mais nous devons creuser le sujet.

4. Mise en place de l'interdiction par la directive européenne (76/768/CEE), de la commercialisation des cosmétiques testés sur animaux : Oui

 

Thème 3.2 - Enseignement

1. Interdiction de l'expérimentation sur animaux vivants ou morts : vivant oui, morts non.

2. Mise à disposition dans chaque établissement scolaire d'un matériel pédagogique de remplacement (CD Roms, logiciels, mannequins, etc) : Oui

3. Respect du droit à l'objection de conscience : ??

4. Dans l'enseignement primaire et secondaire, création d'un programme sur les relations «humain-animal» : Non, cela n’a pas à être une matière a proprement parlé.

 

THEME 4 - SPECTACLES - LOISIRS

Thème 4.1 - Cirque

De nombreux pays d'Europe ont banni les cirques avec animaux. Les cirques échappent à la plupart des lois

concernant la détention et l'exhibition des animaux.

 

1. Interdiction de détenir des animaux dans les cirques : Non, mais nous devons mettre en place une meilleure réglementation afin de protéger les animaux des cirques (leurs conditions de vie etc)

2. Aide au développement de cirques sans animaux (par exemple le cirque du Soleil) : Pourquoi pas

3. Obligation aux cirques de ne plus acquérir de nouveaux animaux et de replacer les animaux encore détenus dans leur milieu naturel ou espace de liberté (réserves, notamment) : Voir réponse 1

4. Interdiction des animaux sauvages dans les cirques : Voir réponse 1

 

Thème 4.2 - Zoos et delphinariums

Dans ces établissements, les animaux naissent pour être enfermés à perpétuité. De nombreux pays ont mis fin

à cette exploitation.

 

1. Interdiction de l'achat d'animaux exotiques et de la reproduction d'animaux en captivité : Non, nous pensons que, dans certain cas, la reproduction d’animaux en voies de disparition peut être une bonne chose. Comme pour les cirques, c’est l’encadrement dans ces structures qui est à revoir en profondeur.

Il est aussi tout a fait souhaitable dans les cas d’une forte reproduction d’une espèces, de favoriser leur réintroduction dans leur milieu naturel.

2. Interdiction de remplacer les animaux décédés : Voir réponse 1

3. Favoriser la réintroduction de ces animaux dans leur milieu naturel : Oui

 

Thème 4.3 - Corridas

rappel :

2008 : Interdiction par le Ministère de l'Education Nationale de toute publicité pro-corrida dans les établissements scolaires.

2010 : Proposition d'une loi abolitionniste. Création d'un collectif de vétérinaires opposés à la corrida.

28/07/2010 : Vote parlementaire interdisant les corridas en Catalogne espagnole.

 

1. Abolition de la corrida : Oui, absolument.

 

Thème 4.4 - Chasse et pêche (de loisir)

La France compte le plus grand nombre d'espèces chassées.

1. Interdiction de la chasse et la pêche : Non, réduire les périodes de chasse, être très strict sur les espèces en danger. La chasse est aussi un moyen de réguler certaines populations, tel que les sangliers, leur surpopulation peuvent mettre en danger les populations locales mais aussi les populations de sangliers, car s’ils se développent trop, leur territoire sera d’autant plus petit.

2. Abolition de la chasse à courre déjà interdite en Allemagne , Belgique et Angleterre : Oui

3. Interdiction du déterrage d'espèces dites « nuisibles » : Dans les cas de véritable surpopulation d’une espèce, mettant en péril la survie d’autres espèces, nous devons essayer de réguler cela. Ces cas de figure sont souvent d’origine humaine (Exemple de l’importation de lapin en Australie)

4. Mesures dissuasives de chasser et de pêcher (taxes, peines lourdes aux braconniers) : Voir réponses précédentes. (Précisions cependant, Oui pour les peines lourdes aux braconniers)

5. Régulation par la stérilisation : C’est effectivement aussi une possibilité, mais qui reste techniquement compliquée et par conséquent le résultat incertain.

 

Thème 4.5 - Jeux et courses

Protégés par des exceptions au Code rural article L214 et par une reconnaissance en tant que pratique culturelle au titre de "Patrimoine immatériel", certains loisirs aux dépens des animaux sont encore autorisés.

1. Abolition des combats de coqs : Oui !

2. Contrôles stricts et réguliers du traitement des animaux de course (chevaux, lévriers) : Oui

3. Interdiction de la mise à mort des animaux de course : Oui !

4. Mise en place d'une retraite digne : Oui !

 

Thème 4.6 - Animaux domestiques

Les animaux domestiques sont les cibles de nombreux sévices et autres pratiques illégales.

1. Interdiction aux particuliers de vendre des animaux via les «petites annonces» : Interdiction de la vente Oui, mais pas du « don »

2. Interdiction d'ouvrir de nouveaux élevages et animaleries. Mesures dissuasives à l'élevage : Oui, nous devons interdire l’élevage, mais pas forcement les « animaleries » qui peuvent être une structure adaptée et adaptable (Par exemple, une famille ayant eu une portée de 3 a 4 chatons, ne souhaitant pas tous les garder, l’animalerie peut être une structure d'accueil envisageable, les refuges pouvant être saturés.)

3. Financement par l'État et les collectivités des refuges. Suppression des fourrières : Oui au soutien de l’Etat aux refuges, et transformation des fourrières en refuges)

4. Interdiction de détenir un animal en cas de maltraitance. Mise en place d'un permis autorisant la possession

d'animaux domestiques : Non, un « permis » ne me semble pas une bonne idée (Bientot un permis avant de faire un enfant ?). Mais nous sommes favorables à une meilleure information et un meilleur suivi des propriétaires, et nous sommes également favorables à l’interdiction de détenir un animal en cas de maltraitance.

5. Lutte effective contre la vente d'animaux exotiques et sauvages : Non, réglementation stricte. Droit d'en détenir, mais les règles et le suivis doivent être stricts.

 

THEME 5 - Milieux naturels, faune et flore sauvages

La France est riche de nombreux milieux encore naturels (océans, Méditerranée, forêts, Guyane et autres DOM-TOM, etc) qui doivent être protégés plus efficacement. En tant que pays développé, elle est l'un des importants pollueurs qui mettent en danger les espaces et espèces naturelles.

 

1. Instauration de la stérilisation plutôt que de l'abattage des espèces proliférantes et/ou dites "nuisibles" : Cela dépend de la situation, en cas de situation extrême, l’abattage peut être l’unique choix…

2. Mise en place d'un programme de création et préservation de grandes réserves naturelles terrestres pour maintenir la biodiversité (Guyane, DOM-TOM, Alpes, Pyrénées, réserves ornithologiques sur les îles; Natura 2000, loi littoral) : Oui !

3. Mise en place d'un programme de création et préservation des zones océaniques protégées, programme d'urgence pour la Méditerranée : Oui

4. Réintroduction du loup, de l'ours et autres prédateurs endémiques dans de grandes réserves naturelles préservées (Pyrénées, Alpes) : Oui

5. Préservation des espèces en voie d'extinction, des animaux migrateurs, encadrement strict des dérogations scientifiques, réévaluation de la liste des espèces protégées (exemple le loup), efforts de coordination européenne et internationale : Oui

6. Remplacement de l'agriculture chimique par l'agriculture biologique : C’est un des objectifs prioritaires de notre programme, mais il faut avoir conscience que cela prendra du temps.

7. Engagements importants pour la réduction des gaz à effet de serre : Oui

 

Le document téléchargeable ici

Campagne "Chouette candidat-e"

 

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Actualité
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 16:13

Robert Baud renonce.

201202221519_w350.jpg

Épuisé par « des gros soucis financiers et de santé », Robert Baud a annoncé hier qu'il se retirait de la course à l'élection présidentielle. Ce comédien résidant à Toulouse, qui a obtenu petits rôles dans des films comme « Delicatessen », « Il était une fois en Amérique » ou « Les Liaisons dangereuses », avait déjà été candidat en 2007 mais avait renoncé faute de parrainage. Cette fois, il n'a même pas cherché « à aller à la pêche aux signatures ». Le candidat de l'eau, pour laquelle il réclamait une « protection vitale », a été contraint de jeter l'éponge : « J'ai été jusqu'au bout de là où je pouvais aller » explique-t-il. Robert Baud soutient désormais la candidature d'un autre petit candidat, Jacques Borie, qui lutte « contre toutes les formes d'injustice ». Il a du reste rejoint son mouvement, Europe Liberté, dont il a été nommé vice-président. « Nous travaillons ensemble sur des propositions de loi » affirme Robert Baud.

 

Ladépêche.fr

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 22:47

EntetePetition1

« Nous demandons aux candidats à l’élection présidentielle et aux partis politiques de s’engager pour une construction démocratique de l’Europe et pour un État fédéral Européen. »

Le nouvel accord intergouvernemental, conclu le 9 décembre dernier entre 25 gouvernements de l’Union Européenne ne prévoit que l’application de règles d’austérité dans tous les États signataires. Il prévoit également l’application de graves sanctions économiques en cas de manquement à ces règles.

  1. Les peuples de l’Europe n’ont jamais eu la parole dans le processus d’adoption des règles d’austérité défini par le couple Sarkozy-Merkel. Le Parlement européen a été complètement écarté du processus décisionnel.
  2. Ce procédé porte atteinte à la démocratie au sein l’Union Européenne.
  3. Cet accord ne résoudra pas la crise. Seule une politique économique gérée au niveau européen permettra une sortie de crise durable.
  4. Le traité ne prévoit pas de plan de relance et d’emploi à l’échelle européenne appuyé par un budget fédérale conséquent.

Nous pensons que l’Europe doit être faite par les Européens.
Nous devons refonder les institutions pour permettre à l’Europe de protéger ses citoyens.
Nous signons pour un processus de reconstruction démocratique de l’Europe et pour un Etat fédéral Européen.

Nous vous invitons à signer la pétition ICI

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Actualité
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 16:17

"LA POLITIQUE ACTUELLE ME REND DINGUE"

Même s’il consacre beaucoup de temps à la recherche des indispensables 500 signatures, Jacques Borie, candidat à l'élection présidentielle, continue à travailler. 
Depuis juin dernier, il tient le restaurant "Baya", situé rue Dussoubs, à Paris : "je fais des menus de crise à 6,90 euros, mais malgré ces prix, cela ne marche pas très fort"
Le porte-parole du "Mouvement Europe liberté", qui compte actuellement 70 adhérents et qui a déjà récolté 120 parrainages, reste lucide : "Je n’imagine pas avoir les 500 signatures, mais il faut profiter de toutes les tribunes possibles. C’est pour cette raison que j’ai été un des premiers à m’inscrire sur republiquez.com. 
Après une timide incursion à droite, Jacques Borie a pris ses quartiers de maturité au sein de la gauche: "J’ai pris ma carte au RPR en 1993, mais ça a duré six mois, j’étais trop social pour eux"
Longtemps encarté au Parti Radical de gauche, il deviendra vice-président de la fédération des Hauts-de-Seine et sous-directeur de campagne de Christine Taubira aux élections européennes de 2004, avant de décider de voler de ses propres ailes en 2007 avec Europe Liberté : "J’ai voulu développer des idées qui ne sont pas prises en compte par les autres candidats comme le fédéralisme en Europe, le développement de l’espéranto ou l’obligation pour les bénéficiaires d’indemnités de chômage de donner quelques heures à la communauté, ce qui rendrait bien service à nombre d’associations"
Jacques Borie déteste les raccourcis chers aux medias: "Je suis très agacé d’être catalogué par les médias comme le candidat de l’espéranto, car il y a bien d’autres domaines qui m’intéressent. Ce qui me rend dingue ? La politique actuelle qui monte les communautés les uns contre les autres"
Sur son blog, le candidat Borie n’hésite pas à fustiger les civilisations prétendument supérieures de Claude Guéant ou à se moquer de Nora Berra, quand elle conseille aux sans abris de rester chez eux par ces temps de froidure. Un vœu pieux que les SDF aimeraient bien mettre en pratique. 
Quant au deuxième tour de la présidentielle, Jacques Borie est clair : "Il appellera à voter pour le candidat de gauche le mieux placé".

logo-republiquez.png

http://www.republiquez.com

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 14:25

Madame Berra

Vous conseillez aux sans-abris à rester chez eux par cette période de grand froid.

Moi, je vous conseille de visiter un de leur logement dont un est tout près du ministère de la santé. Il se trouve boulevard des Invalides, près du métro.

Je trouve qu'il faut absolument faire quelque chose, Madame la Ministre, car ces personnes sont des privilégiées !
Peut on justifier le très bas prix de ce logement? Proche du métro, en plein coeur du 7ème arrondiddement, chauffage gratuit par le sol via l'aération du métro, vue imprenable sur le jardin des Invalides. Heureusement qu'il s'agit d'une construction en matériau écologique (carton...).

Madame, faites quelque chose, car je trouve (excusez le jeu de mot) qu'il s'agit là d'une a(Berra)tion !

Jacques Borie.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Communiqués
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 12:27

M. Guéant.


De quelle civilisation parlez-vous en prétendant qu'elle est supérieure?


Je suppose que vous pensez à la civilisation occidentale...

Celle qui à lancé des croisades au nom de la religion

Celle qui a exterminé des peuples entiers en amérique du sud et centrale

Celle qui a massacré les indiens d'amérique

Celle qui a réduit des peuples entiers en état d'esclavage au nom de la colonisation

Celle qui a inventé la shoah


Alors si c'est de celle-ci que vous parlez, vous auriez mieux fait de vous taire au lieu de chasser sur les terres 
d'extrême droite.

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Communiqués
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 15:33

Avez-vous déjà entendu parler du parti Europe-Liberté ? Cette formation se lance dans la présidentielle emmenée par son candidat, Jacques Borie, pour défendre la mise en place d'une Europe fédérale et l''instauration du VIe République. Surtout, Europe-Liberté veut que l'Esperanto, une langue construite de toutes pièces il y a un siècle pour faciliter la communication entre personnes de différentes nationalités, devienne la langue officielle de l'Europe.

Jacques Borie le concède bien volontiers : "Je ne pense pas être au premier tour de la présidentielle. Je suis réaliste", a-t-il expliqué au JDD en décembre dernier. Un autre petit candidat vient nénamoins de se rallier à lui : Robert Baud, un sexagénaire toulousain qui s'est illustré avec un petit role dans la série "Dallas". Pas sûr que cela suffise pour autant...

 

2012 et vous

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 01:32

100 0253

 

Voici quelques liens qui parlent de la candidature de Jacques Borie.

 

Dans Le Figaro 

 

Sur Global et Local

 

Dans l'édito de A l'encre de ma plume

 

Et nous vous invitons à voter chaque jour pour Jacques Borie sur ton-vote.fr

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Médias
commenter cet article