Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • : Jacques Borie, secrétaire général de Europe - Liberté et coordinateur du Front de Gauche Evry et agglomération.
  • Contact

Qui suis-je?

46 ans, père de famille, je suis responsable dans un restaurant.

Mon engagement politique est motivé avant tout par la lutte contre toutes les formes d'injustice et  le combat écologique, devenu primordial.

Je suis président d'une association franco-asiatique.

Mon parcours

Ancien membre d'Amnesty international, je me suis vite rendu compte que l'associatif avait des limites, d'où mon engagement politique.

Je me suis engagé en 1998 au Parti Radical de Gauche, qui revendique des idées qui me sont chères : humanisme, laïcité et fraternité. J'y ai exercé quelques fonctions : Vice-président de la fédération des Hauts de Seine, Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts de Seine, membre du comité directeur à trois reprises, animateur du cercle de Bezons dans le Val d'Oise puis du cercle de la communauté d'agglomération d'Evry dans l'Essonne. Candidat aux municipales à Colombes (92) et aux élections cantonales à Juvisy (91) en 2001. J'ai été aussi sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. Engagé ensuite comme "permanent" au siège national du PRG, j'ai pu me rendre compte que nos partis politiques traditionnels ne correspondaient pas à l'éthique morale qui devrait prévaloir lorsque l'on prétend vouloir servir l'Etat. Heureusement j'ai aussi rencontré des élus de terrain sincères mais ceux là restent dans l'ombre...

Après un rapide passage décevant à "La France en Action" où l'on m'avait pourtant confié des responsabilités (délégué régional Ile de France), j'ai décidé avec quelques amis, de créer un nouveau parti politique qui tient compte des valeurs qui me sont chères.

Candidat aux présidentielles en 2007, je n'ai pu réunir les signatures nécessaires pour pouvoir me présenter à ce scrutin.
Contacté par Europe Démocratie Espéranto, j'ai accepté d'être tête de liste pour les élections européennes dans le Nord-Ouest afin de de défendre la démocratie linguistique et au sein de l'Union Européenne.

Candidat aux élections sénatoriales de 2011 pour la liste "Collectif des Démocrates Handicapés et Europe - Liberté" dans la circonscription des Français de l'étranger.
Candidat à la candidature à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par Europe - Liberté.

Secrétaire Général de Europe - Liberté, je fus également coordinateur du Front de Gauche Evry et de son agglomération entre octobre 2012 et mars 2014.

Au élections européennes de mai 2014 je participerais de nouveau, avec Europe - Liberté, aux listes présentées par Europe Démocratie Espéranto

 

 

Dons

Pour soutenir la campagne de Jacques Borie

Faites vos dons à l'ordre de Europe - Liberté

Chèque à envoyer à

Europe - Liberté

Campagne "Borie2012"

3 allée de la prédecelle

78720 Cernay la Ville

Pages

Catégories

14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:41

Contrôler les fonds publics

Nous permettrons à la cour des comptes de se porter partie civile au tribunal pour défendre les intérêts financiers de la France.

Mise en transparence intégrale de l'ensemble des réseaux et du système financiers public et privé.

Nous rendrons compte publiquement des dépenses de chaque ministère de façon transparente.

 

Contrôler les actions des élus

Nous définirons les critères essentiels permettant d’apprécier et de contrôler l’efficacité des élus de la majorité nationale (respect du programme électoral)

 

Diminuer les dépenses publiques de représentation

 

Nous supprimerons les financements publiques des partis politiques et en compensation, l’état prendra en charge toutes les dépenses électorales, ce qui sera plus équitable et moins couteux.

 

Statut de l’élu

Nous reverrons le statut de l’élu, (Contrat de travail, rémunération, assurance maladie, droit aux assedic, retraite…)

 

Limiter les cumuls de mandats

Les mandats électoraux ne pourront être renouvelé qu’une fois, les députés et sénateurs ne pourront pas diriger une assemblée territoriale et ne pourrons pas être maire d’une commune de plus de 20 000 habitants et ne pourrons pas être président d’une communauté d’agglomération, ni d’une communauté urbaine.

Tout fonctionnaire élu doit démissionner de son poste de fonctionnaire.

 

Réduire de 10 à 20% les coûts du Président, ministres, députés, sénateurs et membres du Conseil économique et social. Cette mesure symbolique sera un signal.

 

Vote et Promulgation des lois

Nous obligerons, dès lors qu’une loi est votée de promulguer le décret d’application sous les 3 mois, sous peine de sanction et de rendre immédiatement opposable cette loi.

Suppression du 49.3.

 

Suppression des procédures d'urgence pour l'adoption d'un projet de loi.

 

Elections et référendum

Nous donnerons aux citoyens le droit au référendum d’initiative populaire par le recueil d’un certain nombre de signatures vérifiables

La carte d’électeur sera délivrée automatiquement à tous les citoyens à partir de 18 ans (inscription automatique des citoyens sur les listes électorales)

Le droit de vote sera accordé, aux élections locales et régionales aux immigrés en situation régulière domiciliés depuis plus de cinq ans dans une commune.

Les votes blancs seront reconnus comme suffrage exprimé (au delà de 50% de vote blanc, annulation de l’élection) et tout citoyen devra voter sous peine de sanctions au delà de la deuxième abstention.

 

Introduire une dose de proportionnalité aux élections législatives et améliorer la représentation des scrutins.

 

Nous reconnaîtrons le droit de vote aux étrangers résidant en France dans la même commune depuis plusieurs années pour les élections municipales.

 

Ministère des Maires

Nous proposons la création d’un Ministère d'État des Maires des communes de moins de 3.000 habitants. Près de 33.000 communes sont dans ce cas, dont 20.000 ont moins de 500 habitants selon l’association des maires de France. Ce Ministre d’Etat devra obligatoirement être un maire élu par les maires eux-mêmes de ces "petites communes". Les maires de ces petites villes et villages, souvent sans « étiquette politique » et ne sont pas réellement consultés pour prendre une part active aux décisions nationales qui ont de forte répercussion localement (intercommunalité obligatoire avec la réforme des collectivités locales par exemple...). Nous souhaitons donc remédiez à cela.

 

Créer un comité de conseillers ou de dignitaires

Il sera composé de grands penseurs praticiens de différents métiers non politiciens, sans revenus fixes, donnant l’avis sur l’éthique des grands sujets de sociétés et des réformes à opérer, élus par cooptation.

 

Syndicalisme

Les syndicats devront être concertés à la préparation de toute nouvelle réforme en matière sociale.

 

Mise en transparence intégrale de l'ensemble des réseaux et de communication. A l'appui la régulation des échanges d'information et la démonopolisation des médias avec la constitution d'une Agence de Presse Autonome. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Programme 2012
commenter cet article

commentaires