Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • Jacques Borie, porte parole de Europe - Liberté
  • : Jacques Borie, secrétaire général de Europe - Liberté et coordinateur du Front de Gauche Evry et agglomération.
  • Contact

Qui suis-je?

46 ans, père de famille, je suis responsable dans un restaurant.

Mon engagement politique est motivé avant tout par la lutte contre toutes les formes d'injustice et  le combat écologique, devenu primordial.

Je suis président d'une association franco-asiatique.

Mon parcours

Ancien membre d'Amnesty international, je me suis vite rendu compte que l'associatif avait des limites, d'où mon engagement politique.

Je me suis engagé en 1998 au Parti Radical de Gauche, qui revendique des idées qui me sont chères : humanisme, laïcité et fraternité. J'y ai exercé quelques fonctions : Vice-président de la fédération des Hauts de Seine, Président du comité de vigilance contre l'extrême droite pour les Hauts de Seine, membre du comité directeur à trois reprises, animateur du cercle de Bezons dans le Val d'Oise puis du cercle de la communauté d'agglomération d'Evry dans l'Essonne. Candidat aux municipales à Colombes (92) et aux élections cantonales à Juvisy (91) en 2001. J'ai été aussi sous-directeur de campagne de Christiane Taubira lors des élections européennes de 2004. Engagé ensuite comme "permanent" au siège national du PRG, j'ai pu me rendre compte que nos partis politiques traditionnels ne correspondaient pas à l'éthique morale qui devrait prévaloir lorsque l'on prétend vouloir servir l'Etat. Heureusement j'ai aussi rencontré des élus de terrain sincères mais ceux là restent dans l'ombre...

Après un rapide passage décevant à "La France en Action" où l'on m'avait pourtant confié des responsabilités (délégué régional Ile de France), j'ai décidé avec quelques amis, de créer un nouveau parti politique qui tient compte des valeurs qui me sont chères.

Candidat aux présidentielles en 2007, je n'ai pu réunir les signatures nécessaires pour pouvoir me présenter à ce scrutin.
Contacté par Europe Démocratie Espéranto, j'ai accepté d'être tête de liste pour les élections européennes dans le Nord-Ouest afin de de défendre la démocratie linguistique et au sein de l'Union Européenne.

Candidat aux élections sénatoriales de 2011 pour la liste "Collectif des Démocrates Handicapés et Europe - Liberté" dans la circonscription des Français de l'étranger.
Candidat à la candidature à l'élection présidentielle de 2012, soutenu par Europe - Liberté.

Secrétaire Général de Europe - Liberté, je fus également coordinateur du Front de Gauche Evry et de son agglomération entre octobre 2012 et mars 2014.

Au élections européennes de mai 2014 je participerais de nouveau, avec Europe - Liberté, aux listes présentées par Europe Démocratie Espéranto

 

 

Dons

Pour soutenir la campagne de Jacques Borie

Faites vos dons à l'ordre de Europe - Liberté

Chèque à envoyer à

Europe - Liberté

Campagne "Borie2012"

3 allée de la prédecelle

78720 Cernay la Ville

Pages

Catégories

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:20

Chers amis, chers camarades, Mesdames et Messieurs.

 

Tout d’abord, je vous souhaite la bienvenue et tous mes vœux au nom du Front de Gauche d’Evry pour cette nouvelle année.

Le Front de Gauche d’Evry s’est créé plus formellement au lendemain des élections présidentielles et législatives de 2012 afin de pouvoir porter plus efficacement le programme de notre mouvement sur notre territoire et préparer les prochaines échéances électorales.

Ainsi, le Parti Communiste, le Parti de Gauche, la Gauche Unitaire et les citoyens se reconnaissant dans le programme « l’Humain d’abord », travaillent désormais ensemble pour un maximum d’efficacité.

Oh bien sûr, il n’est pas toujours simple de faire coïncider les agendas des uns et des autres, les désidératas, voire les susceptibilités, mais notre mouvement est encore jeune et je suis certain que nous arriverons à travailler encore plus efficacement à l’avenir et en bonne intelligence.

Je remercie, à cette occasion, tous les acteurs du Front de Gauche d’Evry, de la confiance qu’ils m’ont accordée en me confiant la coordination de notre collectif.

Alors que retenir de cette année 2012 ?

Tout d’abord, nous ne pouvons que nous féliciter de la chute de Nicolas Sarkozy.

Nous avons porté au pouvoir François Hollande, candidat socialiste en qui la gauche portait de grands espoirs.

Espoir d’humanisme, espoir de justice sociale, espoir de lutte contre la finance.

Que d’espoirs, mais que d’espoirs déçus.

-          Un traité européen  signé sans aucune renégociation, contrairement aux promesses de campagne ;

-          Une TVA sociale prévue par le gouvernement précédent remplacée par une TVA sociale – iste ;

-          Des expulsions de sans-papiers et autres démantèlements de camps rom à en faire pâlir Claude Guéant ;

-          La prochaine institutionnalisation de la précarité dans le monde du travail ;

-          Les nombreux cadeaux au patronat et au monde de la finance.

Cette liste n’est malheureusement pas exhaustive.

Je me souviens des titres de la presse, lors du dernier quinquennat qui parlait de Sarkoland. Rien n’a changé, si ce n’est l’orthographe (SarHollande)

François Hollande a oublié qu’il a été élu avec les voix du Front de Gauche. Sans ces 4 millions de voix, il ne serait jamais parvenu au pouvoir.

Cela va lui jouer des tours dans l’opinion publique et même dans son propre camp. Les prochaines élections vont être terribles pour le parti socialiste.

Mais au profit de qui ? De l’UMP sûrement. Du Front National, probablement. Du Front de Gauche ? A nous de nous faire entendre, de porter la voix de la vraie gauche !!!

Lors des vœux aux personnalités de Francis Chouat ce samedi, j’ai pu mesurer le mépris que celui-ci portait au Front de Gauche en me lançant quelques amabilités en prenant à témoin le Ministre de l’Intérieur, son ami, comme il aime à le répéter, Manuel Valls.

S’il pense m’impressionner, NOUS impressionner, en ayant cette attitude, il se trompe complètement, l’adversité, surtout malsaine, ne faisant que me motiver encore plus.

La municipalité d’Evry, à quelques exceptions près, soutient le virage social-démocrate qu’a pris le gouvernement.

La rigueur budgétaire et sociale s’appliquant à la France s’appliquera à notre ville. De quelle façon ?

Quelques exemples :

-          Des partenariats public-privés menant droit à la catastrophe.

-          De la vidéo surveillance servant plus à faire constater des infractions au stationnement qu’à la sécurité

-          Des constructions d’immeubles se révélant tout juste habitables 6 mois après leur livraison

-          L’abandon probable du projet de marché du centre-ville.

D’ailleurs quel centre-ville ?

Un centre-ville donc la seule « attractivité » est le centre commercial dont je rappelle que l’ouverture généralisée le dimanche a été validée par le conseil municipal, réduisant ainsi à néant l’espoir d’ouverture, déjà difficile dans ce quartier sans vie, de petits commerces.

Mais il est vrai que pour l’ancien maire, et je suppose que c’est l’avis de l’actuel, il s’agit d’un centre-ville modèle…

A Evry, comme ailleurs, les élections municipales seront compliquées pour le Parti Socialiste. Beaucoup plus qu’ils n’ont l’air de le penser.

Surtout si le Front National décide d’envoyer  une figure de ce parti nauséabond. Rappelons les 24% de Marine le Pen aux présidentielles sur Evry.

J’entends sur la ville le désespoir de beaucoup. Certains se réfugieront dans le vote de l’extrême droite, beaucoup réclament une force de gauche capable de peser sur la ville face au PS.

Alors voici ma conviction personnelle :

Oui, il faut pouvoir faire face au danger Front National

Oui, le PS ne peut pas continuer à décider seul sur notre ville

Oui, il faut une vraie alternative de gauche à Evry

Oui, nous devrons, nous Front de Gauche, présenter une liste aux prochaines municipales.

Bien entendu, nous en déciderons ensemble collectivement.

Mais j’en appelle d’ores et déjà, à nos partenaires éventuels, aux citoyens, se reconnaissant dans notre démarche, à nous rejoindre afin d’unir nos forces dès maintenant !

Pour renforcer notre visibilité, nous commençons, dès le 1er février, une série d’assemblée citoyenne que nous voulons la plus ouverte possible.

Ainsi, pour cette première de l’année, nous inviterons pour un débat, le secrétaire générale de l’Unsa éducation, Laurent Escure ainsi qu’un représentant de la FSU et de la FCPE.

Voilà chers amis, je ne vous ennuierais pas plus longtemps car je suis sûr que, tout comme moi, vous en avez assez soupé des discours à rallonge de ces derniers jours et à venir.

 Je vous souhaite encore une fois mes meilleurs vœux de bonheur et de santé pour cette année, et surtout : ne lâchez rien !

 

Jacques Borie

Porte Parole de Europe - Liberté

Coordinateur du Front de Gauche Evry

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacques Borie - dans Actualité
commenter cet article

commentaires